Le rideau s'ouvre


Le rideau s’ouvre et révèle un théâtre intérieur. La proposition plastique, sonore, visuelle que nous donne chaque intervenant se veut l’essai d’une chose inédite.

Art qui digresse, miniatures d’histoires portatives. Avec sous le bras, un livre de petit format, c’est avec cette image empruntée à Edmond Jabès que naît l’œuvre en main. Alberto Giacometti avait toujours sur lui une petite sculpture tenant dans le creux de la main. Petite cosmogonie portative, fétiche que l’on tient dans sa poche, dans son sac et dont on ne se départit pas; un résumé de ce que l’on est, de ce que l’on aime, telle est la tentation de l’œuvre en main.

Faire vaciller tous les seuils pourrait être le secret espoir de la boîte. Si par son côté portatif l’œuvre en main, offre une dimension personnelle, elle devient également, par l’idée de séries, l’objet d’une collection. Il sera donc possible de se déplacer avec une partie de la collection grâce à une boîte plumier contenant 6 boîtes.

 

Dimensions d'une boîte :
11.4 x 7.2 x 3.1 cm

Jacques Demarcq

 

"Wakahuia"


 

boîte fermée  intérieur boîte 1  intérieur boîte 2